• ... La merveilleuse histoire de Jasmine :

     

    En 2003, des policiers anglais trouvent un chien abandonné, enfermé dans un abris de jardin. 
    Sale et affamé, le chien a manifestement été maltraité.
    Les policiers emmène le chien, un lévrier femelle, dans un refuge, où le personnel s'emploie à remettre la chienne sur pattes, physiquement et moralement.

    Cela prend plusieurs semaines, mais la chienne, prénommée Jasmine par le personnel du refuge, reprend du poil de la bête, et est bientôt apte à être proposée à l'adoption 

       

    Mais l'attitude de Jasmine change.

    Personne ne se souvient précisément des débuts de cette habitude, mais Jasmine commence à accueillir tous les nouveaux pensionnaires du refuge.
    Chiot, renard, lapin ou n'importe quel autre animal perdu ou blessé, Jasmine va vers sa cage, et donne un au nouvel arrivant un coup de langue. "Bienvenue !"

     

    "Nous avions 2 chiots, abandonnés près d'une ligne de chemin de fer", raconte un employé du refuge. "L'un était un croisé Lakeland terrier, l'autre un croisé Jack Russel/Doberman. Ils étaient minuscules lorsqu'ils sont arrivés. Jasmine s'est approchée d'eux, a pris l'un par la peau de cou et l'a amené sur le canapé. Elle est retournée chercher l'autre, l'a installé à côté du premier, et est restée avec eux.
    Elle est comme ça avec tous nos animaux, même les lapins.
    Elle les aide à évacuer leur stress, leur permet de se sentir bien avec elle, et par là-même à s'adapter à leur nouvel environnement.

     

       

    Elle a fait la même chose avec les bébés renards et les bébés blaireaux. Elle lèche les lapins et les cochons d'Inde, laisse même les oiseaux se percher sur son nez."

    Jasmine, timide et maltraitée est devenue la mère subrigée du refuge, un rôle pour lequel elle semble être née.
    La liste des jeunes animaux orphelins dont elle s'est occupée inclut

     5 renardeaux, 4 blaireaux, 15 poussins, 8 cochons d'Inde, 2 chiots, 15 lapins.
    Sans oublier Bramble, faon de 11 semaines, trouvé à demi inconscient dans un champ.
    Quand il est arrivé au refuge, Jasmine l'a couvé pour le maintenir au chaud, jouant le rôle de sa mère.

      

    Jasmine et Bramble étaient inséparables. Bramble marchait entre ses pattes, ils s'embrassaient sans arrêt.

       Bramble

    Jasmine continuera ainsi à s'occuper de Bramble jusqu'à ce qu'il soit assez âgé pour être rendu à la vie sauvage.
    Mais lorsque cela arrive, Jasmine n'est pas seule, continuant de distribuer son affection et son amour à de nouveaux autres orphelins, à de nouvelles victimes de maltraitances, faisant avec son coeur de chienne ce qu'une mère aimante fait de mieux.

       

     

     De gauche à droite : Toby (croisé lakeland errant) , Bramble (faon orphelin) , Buster (croisé jack russel/doberman errant) , un lapin abandonné , Sky (chouette de ferme blessée)

     

    Histoire lue sur http://planeteanimale.over-blog.com/

     

    j'aime les animaux

    Inscrivez-vous à la Newsletter ...

    Vous recevrez les articles de La Voisine directement chez vous ! 


    35 commentaires
  • ... dont nous nous occupons déjà toute l'année ,

    on s'en passerait bien , non ?

    Tiens une idée !

     


    ABANDON par sash28  . Vu chez Tachka.

     

    Lorsqu'ils cessent de plaire,

    lorsque les sorties quotidiennes deviennent une corvée,

    les vacances un problème,

     lorsqu'ils n'amusent plus les enfants,

     lorsqu'ils présentent des troubles du comportement liés à une séparation trop précoce d'avec leurs mères,

     ils sont « jetés » sur les routes, attachés à un arbre ou à la porte d'un refuge...

    ligne chat pattes pelote verte  

    Toute l’année, votre animal vous tient compagnie

    et vous aime sans compter.

     Alors, à votre tour de lui montrer combien vous tenez à lui !

     

    A lire chez Tachka :

    L'histoire du chat à la fenêtre  

     

    J'ai une journée chargée , je ne crois pas que je pourrai vous rendre visite .

    Désolée mes ami-es : 

      p desolee-copie-1


    29 commentaires
  • La chasse est ouverte !

     

    Nous ne prenons aucun risque :

    Nous irons nous promener avec Taïga & Oural dans un parc sportif fermé

    à une vingtaine de kms de chez nous et où les chiens sont autorisés

     - en laisse -

     

     

    Je ne suis pas spécialement fan des Fatals Picards .

    Mais les paroles sont à méditer : Hélas pas vraiment éxagèrées !

     

    Il est cinq heures du matin
    Lorsque je réveille les chiens,
    Rex, mon teckel à poils roux
    Qu'a une balle dans le genou,
    Et Josiane mon doberman
    Ah non ça, merde, c'est ma femme.

    D'abord le petit déjeuner
    Chocapic et beaujolais
    Pour l'énergie c'est vital
    Autant que mon gilet pare-balles,
    Sans oublier les tartines
    Pâté de foie, rillettes, sardines.

    Me voilà sur le pied d'guerre
    Aussi beau qu'un militaire
    Prêt à retrouver les copains
    Au lieu-dit "Les Marcassins",
    J'prends mon fusil, ma besace
    Y'a pas à dire ça fait classe.

    Chasse, pêche et biture,
    Nous on respecte la nature,
    Chevrotine, canon-scié,
    Canarder c'est notre.. métier !

    Il est six heures du matin
    Le soleil se lève enfin,
    On va commencer doucement
    Par une caisse de bière ou de vin blanc,
    Puis aprés pour s'échauffer
    Un vieux cerf, un r'nard blessé.

    Ca y est, on ne peut plus l'arrêter
    Marcel nous fait son défilé
    Survet' bleu, broderies en daim
    Même les taupes
    Voient bien qu'ça craint
    On rigole on descend trois kirs
    Et une vache qui tentait d'fuir. (hey ! salope la vache ! )

    Chasse, pêche et biture,
    Nous on respecte la nature !
    Quand les biches nous tendent les bras
    Sans faillir on les abaaaat !

    On va communier un peu
    Avec l'eau, la terre et le feu ( FEU !! )
    Les couleurs sont chatoyantes
    Roger a ses balles traçantes
    La nature nous offre enfin
    Une 4L et ses poussins ! ( heu..... )

    Quand soudain derrière une souche
    J'aperçois comme un truc louche...
    Le soir même à la télé
    On est carrément tous indignés,
    Au championnat d'VTT :
    40 morts et 3 blessés...

    Chasse, pêche et biture,
    Nous on respecte la nature,
    Chevrotines et oies sauvages,
    A chaque fois c'est un vrai Carnaage !
    Pêche et biture,
    Nous on respecte la biture ! Ahah
    Chevrotines et caisses de rhum
    Approche donc si qu't'es un homme !


    Paroles de Chansons sur http://www.parolesmania.com/

     

    PETITION POUR L'ARRET DE LA CHASSE LE DIMANCHE

     

    Pour l'arrêt de la chasse le dimanche

    Nous, promeneurs, randonneurs, cueilleurs de champignons, vététistes,

    sportifs, cavaliers, scolaires, naturalistes, escaladeurs, plaisanciers,

    et tous les utilisateurs de la nature,

    nous demandons le droit de pratiquer notre loisir en toute...

     

    MERCI de signer la pétition sur le site de

     l'ASPAS Association pour la Protection des Animaux Sauvages .

     

     http://www.aspas-nature.org/component/option,com_joomlapetition/func,viewcategory/Itemid,/catid,2/lang,fr/

     

    JOUR bondim

     

         

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique